La PAUSE photo #2

Exposition « Invitation à l’exploration »

Évoluer hors de son espace quotidien, franchir la frontière de l’inconnu : le voyage est une source de satisfaction infinie. Il permet de donner une nouvelle dimension à son vécu, un relief donnant à réfléchir sur ce que l’on connait déjà.

Pendant longtemps, j’ai cru que le voyage et le dépaysement passaient uniquement par la découverte d’un pays ou d’un territoire autre que le sien. Cette logique erronée me portait à croire en une formule simpliste : plus la destination est lointaine, plus la nouvelle dimension produite par le voyage sera importante.
Ce raisonnement ne me poussait pas forcément à prendre le temps de découvrir ce qui pouvait-être proche de mes lieux de vie.

En 2013, une immigration, le passage de l’Atlantique et l’arrivée sur un nouveau territoire : le Québec.

Au fil de mes discussions avec des natifs du pays, je me suis rendu compte que les gens voyageaient peu à l’intérieur du territoire québécois. Les lieux était connus pour leurs spécificités mais n’avaient jamais été visités faute de temps et parce que souvent des choix d’un ailleurs plus lointain avaient été privilégiés. De mon coté, ma soif de découverte et d’intégration me poussait à sortir le plus possible de la ville afin d’appréhender la province.

J’y ai découvert un monde multiple, non seulement par la diversité du climat rythmé par les saisons, mais également par la fabuleuse variété des décors parcourus. Les Cantons de l’Est, les Laurentides, la Mauricie, le Charlevoix, le Saguenay, la Gaspésie, des mondes accessibles pour ces nouveaux touristes de l’intérieur, ces immigrants en soif de découverte que nous étions.

Ce projet photographique se veut donc comme une invitation double. Il incite le spectateur à se plonger dans la diversité des paysages parcourus au sein
du Québec. Il porte également à réfléchir sur la place que notre proche environnement peut nous apporter en terme de dépaysement.

Janvier 2017